Une vie dans l’ombre

Une vie dans l’ombre

 

Un conte politico-poétique en alexandrins sur fond de slam

 

Moussa et Lala se sont rencontrés en France.

Lui Ivoirien, elle Malienne ils ont fui leur pays, comme des millions de gens, dans l’espoir de trouver un meilleur cadre de vie. 

Lui, il a fui la misère et la guerre. Elle, malade du cœur et insoignable dans son pays d’origine, est venue chercher une chance de survivre. Il a connu les passeurs et les camps de rétention, le doute, la peur, l’attente et l’humiliation.

Elle a connu l’hospitalisation, le doute, la peur, l’attente et l’humiliation.


Moussa et Lala se sont aimés en France et leurs enfants y sont nés.
Leur vie est un combat continu, de ceux que peu de personnes mènent jusqu’au bout.
Considérés comme paria ou comme privilégiés, ils aimeraient juste être
considérés… Humains et citoyens français.
Leur vie est un combat continu, de ceux que peu de personnes mènent jusqu’au bout…

Son histoire française commence plutôt mal,
Désireux de s’intégrer, quoi de plus banal,
Il cherche, il trouve, il bosse, va, vient et déambule,
Et… Tombe sur un contrôle à l’heure du crépuscule.


« Vos papiers s’il vous plaît » et tout le tralala…
Moussa est embarqué. « Taisez-vous ! Suivez-moi ! »
Moussa s’est renseigné. Son passeport est perdu.
Non il ne dira rien, même pas en garde à vue.


La flicaille pugnace, aimera deviner
Son affiliation et son identité.
En attendant le jour de son expulsion,
Moussa sera placé en centre de rétention

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial